Surveillance de la qualité de l’air à Villefranche-sur Saône – Déplacement de la station fixe

Partager :
station_actu_station-full.jpg
État :
Réalisé
Date de début de l'étude :
13 avril 2016
Date de fin de l'étude :
31 décembre 2017
Zone(s) concernée(s) :
CA Villefranche Beaujolais Saône
CU de Lyon
France
Région Rhône-Alpes
Lieu(x) précis de l'étude :
Commune de Villefranche-sur-Saône
Polluant(s) concerné(s) :
Dioxyde d'azote (NO2)
Ozone (O3)
Particules (PM10, PM2,5, ...)
Catégorie :
Observatoire réglementaire
Thématique(s) :
Air et Santé
Episode de pollution
Evaluation de la qualité de l’air
Partenaire(s) :

Ville de Villefranche-sur-Saône - http://www.villefranche.net/

Contact(s) :
M
Bouchenna
Objectifs

La surveillance de la qualité de l’air de l’unité urbaine de Lyon, dont fait partie Villefranche-sur-Saône, est assurée par plusieurs stations fixes de mesures, dont la station urbaine de fond actuellement située en centre-ville de Villefranche-sur-Saône (rue des Jardiniers) qui permet d’évaluer la qualité de l’air moyenne respirée par la majorité de la population en complément de stations lyonnaises.

Pour des raisons foncières, la station actuelle doit déménager, mais à condition de retrouver un site équivalent : il n’est pas souhaitable de perturber l’historique des mesures de qualité de l’air qui permet, entre autres, de déterminer l’évolution des niveaux des différents polluants.

Soutenus par la Ville, différentes pistes de réimplantation ont été envisagées, en fonction de la localisation des parcelles communales, des usages actuels ou envisagés, des contraintes patrimoniales mais aussi des critères à respecter pour l’implantation d’un tel site de mesures.

L’emplacement futur de la station qui a été retenu est situé « allée des visitandines ». Il va faire l’objet d’une validation durant l’année 2017 avant d’être définitivement retenu pour 2018 : des mesures temporaires vont être mises en œuvre, grâce à une remorque laboratoire, pendant l’hiver 2017 (janvier-février) puis l’été (juin-juillet), les 2 périodes les plus intéressantes puisque potentiellement concernées par de forts niveaux. Les résultats seront comparés à ceux de la station en place afin de conclure sur la similitude des observations et ainsi procéder aux travaux de pérennisation de la nouvelle station, actuellement prévus pour un démarrage des nouvelles mesures début 2018 .

Principaux résultats :

Finalement, l’emplacement retenu est situé au 228 rue Paul Bert, sur le parking de la Sécurité Urbaine. Ce nouveau site a fait l’objet, durant l’année 2017, d’une validation : des mesures temporaires ont été réalisés sur les 2 périodes (hiver et été 2017) les plus intéressantes de l’année puisque potentiellement concernées par de forts niveaux. Les résultats ont montré que les niveaux étaient similaires avec ceux enregistrés sur la station de « Villefranche Village ».

Après une phase de travaux importants, la nouvelle station « Villefranche Centre » est donc opérationnelle depuis le 21 décembre 2017. Cette nouvelle station permet donc de poursuivre la surveillance des niveaux moyens de particules fines (PM10, PM2,5), de dioxyde d’azote (NO2) et d’ozone (O3) auxquels peut être soumise la population et de continuer à participer au calcul de l’indice quotidien de l’unité urbaine lyonnaise.