23 janvier 2020
Partager :
Zone(s) concernée(s) Niveau Polluant(s)
Bassin Grenoblois
Vigilance orange
Particules PM10
Bassin Lémanique
Vigilance orange
Particules PM10
Bassin Lyon Nord-Isère
Vigilance orange
Particules PM10
Bassin stéphanois (PPA)
Vigilance orange
Particules PM10
Contreforts du Massif Central
Vigilance orange
Particules PM10
Ouest Ain
Vigilance orange
Particules PM10
Vallee de l'Arve (PPA)
Vigilance rouge
Particules PM10
Vallée du Rhône
Vigilance orange
Particules PM10
Vallée Maurienne-Tarentaise
Vigilance jaune
Particules PM10
Zone des Coteaux
Vigilance jaune
Particules PM10
Zone urbaine des Pays de Savoie
Vigilance jaune
Particules PM10
Puy-de-Dôme
Vigilance orange
Particules PM10
Allier
Vigilance orange
Particules PM10

Mercredi 22 janvier, les concentrations de particules ont nettement progressé sur la région Auvergne-Rhône-Alpes, franchissant le seuil d'information sur de nombreux secteurs, le sud de l'Auvergne et les zones d'altitude restent épargnés. Aujourd'hui, jeudi 23 janvier, les conditions météorologiques restent très défavorables à la dispersion des polluants émis par les activités humaines, les particules fines continuent de s'accumuler dans les basses couches de l'atmosphère. Pour demain, vendredi 24 janvier, la situation reste globalement stable, entrainant encore la prévision de dépassement du seuil d'information sur une large part du territoire. En conséquence, la zone des Coteaux, la zone urbaine des Pays de Savoie, les vallées Maurienne-Tarentaise sont en vigilance jaune, le bassin lyonnais nord-isère, les contreforts du Massif Central, l'Ouest Ain, le bassin stéphanois, l'Allier , le Puy-de-Dôme, la vallée du Rhône, le bassin grenoblois et le bassin lémanique sont en vigilance orange. La vallée de l'Arve est placée en vigilance rouge, l'épisode ayant commencé plus tôt sur ce secteur. Samedi 25 janvier, la situation devrait s'améliorer sur l'Ouest, sur le reste de la région, une tendance à l'amélioration pourrait s'amorcer, mais elle n'est pas nette.

Recommandations sanitaires et comportementales

Se protéger pour limiter mon exposition

 

A noter : au delà des effets à court terme lors des épisodes de pollution, les principaux impacts de la pollution de l’air sur la santé sont liés à l’exposition continue, tout au long de la vie.

 

Populations vulnérables : femmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants, personnes de plus de 65 ans, personnes souffrante pathologies cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires, personnes asthmatiques.

Populations sensibles : personnes se reconnaissant comme sensibles  lors des pics de pollution et/ou dont les symptômes apparaissent ou sont amplifiés lors des pics (par exemple : personnes diabétiques, personnes immunodéprimées, personnes souffrant d’affections neurologiques ou à risque cardiaque, respiratoire, infectieux).

Recommandations vigilance pollution 1

 

Agir pour limiter mes émissions

Recommandations vigilance pollution 2