24 janvier 2020
Partager :
Zone(s) concernée(s) Niveau Polluant(s)
Bassin Grenoblois
Vigilance rouge
Particules PM10
Bassin Lémanique
Vigilance orange
Particules PM10
Bassin Lyon Nord-Isère
Vigilance rouge
Particules PM10
Bassin stéphanois (PPA)
Vigilance rouge
Particules PM10
Contreforts du Massif Central
Vigilance rouge
Particules PM10
Ouest Ain
Vigilance rouge
Particules PM10
Ouest Ardèche
Vigilance jaune
Particules PM10
Vallee de l'Arve (PPA)
Vigilance rouge
Particules PM10
Vallée du Rhône
Vigilance rouge
Particules PM10
Vallée Maurienne-Tarentaise
Vigilance jaune
Particules PM10
Zone alpine Ain
Vigilance jaune
Particules PM10
Zone alpine Savoie
Vigilance jaune
Particules PM10
Zone des Coteaux
Vigilance orange
Particules PM10
Zone urbaine des Pays de Savoie
Vigilance orange
Particules PM10
Puy-de-Dôme
Vigilance orange
Particules PM10
Allier
Vigilance rouge
Particules PM10

Jeudi 23 janvier, le seuil d'information pour les particules PM10 a été franchi sur une large part du territoire régional, en lien avec la présence d'inversions de températures marquées à très faible altitude, piégeant la pollution sous un "couvercle" virtuel. Le seuil d'alerte réglementaire a même été dépassé sur le bassin lyonnais Nord Isère et en Vallée du Rhône. Le centre de la région est particulièrement impacté et des apports de particules sahariennes semblent amplifier le phénomène global dans notre région.
Vendredi 24 janvier, les conditions météorologiques restent favorables à l'accumulation des polluants émis dans les basses couches, les concentrations de particules fines devraient donc rester élevées. Des vigilances sont donc maintenues ou activées sur 16 des 21 bassins d'air d'Auvergne Rhône-Alpes, avec notamment 8 bassins d'air en vigilance rouge pour les prochaines 24 heures.
Samedi 25 et dimanche 26 janvier, une légère tendance à l'amélioration s'amorce sur l'ouest de la Région et dans les vallées alpines notamment, où les inversions de températures pourraient être de moindre intensité que ces derniers jours. Les concentrations devraient commencer à diminuer progressivement sur ces territoires, mais resteront élevées sur le centre de la Région.

Recommandations sanitaires et comportementales

Se protéger pour limiter mon exposition

 

A noter : au delà des effets à court terme lors des épisodes de pollution, les principaux impacts de la pollution de l’air sur la santé sont liés à l’exposition continue, tout au long de la vie.

 

Populations vulnérables : femmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants, personnes de plus de 65 ans, personnes souffrante pathologies cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires, personnes asthmatiques.

Populations sensibles : personnes se reconnaissant comme sensibles  lors des pics de pollution et/ou dont les symptômes apparaissent ou sont amplifiés lors des pics (par exemple : personnes diabétiques, personnes immunodéprimées, personnes souffrant d’affections neurologiques ou à risque cardiaque, respiratoire, infectieux).

Recommandations vigilance pollution 1

 

Agir pour limiter mes émissions

Recommandations vigilance pollution 2