26 janvier 2020
Partager :
Zone(s) concernée(s) Niveau Polluant(s)
Bassin Grenoblois
Vigilance rouge
Particules PM10
Vallee de l'Arve (PPA)
Vigilance rouge
Particules PM10
Zone urbaine des Pays de Savoie
Vigilance orange
Particules PM10

Samedi 25 janvier, la qualité de l'air s'est sensiblement améliorée sur toute la partie Ouest de la Région, et les dépassements de seuils réglementaires ont concerné uniquement le sillon rhôdanien et les vallées alpines. En soirée, les taux de particules fines ont amorcé une tendance à la baisse au centre de la région, sous l'effet d'un vent de Sud plus important que prévu.
Dimanche 26 janvier, des pluies en cours de journée, ainsi qu'une meilleure dispersion verticale des polluants, vont contribuer à une nouvelle diminution des taux de particules. Seul l'Est de la Région est susceptible de conserver des concentrations élevées. Ainsi, les vigilances restent actives pour les prochaines 24 heures sur le bassin grenoblois, la zone urbaine des pays de Savoie et la vallée de l'Arve. Partout ailleurs, les vigilances sont levées dès aujourd'hui.
Lundi 27 janvier, le changement de masse d'air s'amplifie, avec l'arrivée d'un vent de Sud marqué sur une large partie du territoire. Les dernières zones concernées par l'épisode devraient voir la situation s'améliorer, et la qualité de l'air devrait retrouver un niveau satisfaisant sur la quasi-totalité de la Région. Mardi 28, de fortes pluies sont attendues, participant efficacement au lessivage des polluants présents dans l'atmosphère.

Recommandations sanitaires et comportementales

Se protéger pour limiter mon exposition

 

A noter : au delà des effets à court terme lors des épisodes de pollution, les principaux impacts de la pollution de l’air sur la santé sont liés à l’exposition continue, tout au long de la vie.

 

Populations vulnérables : femmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants, personnes de plus de 65 ans, personnes souffrante pathologies cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires, personnes asthmatiques.

Populations sensibles : personnes se reconnaissant comme sensibles  lors des pics de pollution et/ou dont les symptômes apparaissent ou sont amplifiés lors des pics (par exemple : personnes diabétiques, personnes immunodéprimées, personnes souffrant d’affections neurologiques ou à risque cardiaque, respiratoire, infectieux).

Recommandations vigilance pollution 1

 

Agir pour limiter mes émissions

Recommandations vigilance pollution 2