Mobicit'Air : Expérimentation d’une démarche de participation citoyenne (2015-2017)

Partager :
Etudes
08 mars 2018

L’évaluation de l’apport des micro-capteurs dans le cadre d’une démarche de participation citoyenne constitue l’objet de ce rapport. Le contexte de la participation citoyenne dans le domaine de la qualité de l’air est favorable de par le développement des sciences participatives mais aussi du fait que des leviers forts d’amélioration de la qualité de l’air sont aujourd’hui entre les mains des citoyens (transport individuel et le chauffage au bois non performant). Atmo Auvergne-Rhône-Alpes a donc conduit une étude qui doit permettre de répondre à trois questions fondamentales :

  • La mesure par soi-même avec un micro-capteur permet-elle une montée en compétence et une meilleure compréhension des enjeux liés à la qualité de l'air ?
  • Les micro-capteurs peuvent-ils être un nouvel outil de communication ?
  • L’évaluation en temps réel induit-elle un changement de comportement ?