Rapport d'évaluation : Impact de la Zone de Faibles Emissions de la Métropole de Lyon

Partager :
Etudes
30 décembre 2019

La qualité de l’air, malgré une diminution significative des niveaux de pollution depuis 10 ans, reste une
préoccupation importante sur le territoire lyonnais.
La Métropole de Lyon s’est engagée, en 2016, dans la mise en œuvre d’un plan spécifique à la qualité de l’air : le
Plan Oxygène.
Ce plan intègre différentes actions, dont la création d’une Zone de Faibles Emissions (ZFE) afin de réduire les
émissions du transport routier et l’exposition des populations en bordure des axes routiers importants.
ATMO Auvergne-Rhône-Alpes a accompagné la Métropole de Lyon dans l’étude de préfiguration de cette ZFE.