Abaissement de vitesse du périphérique Laurent Bonnevay à Lyon : Evaluation circonstanciée de l'impact sur la qualité de l'air

Partager :
Etudes
26 avril 2022

Entre 2019 et 2025, les grandes infrastructures routières de l’agglomération de Lyon vont ainsi évoluer en lien avec la mise en œuvre de plusieurs actions telles que le passage à 70 km/h du périphérique, la mise en œuvre de la zone de faibles émissions, etc. Ces changements présentent un impact notable sur les conditions de trafic, et, par voie de conséquence, sur la qualité de l’air et l’environnement sonore. A l’annonce de la mesure d’abaissement de la vitesse de circulation autorisée sur le périphérique Laurent Bonnevay en 2018, un protocole de suivi / évaluation de l’impact de cette mesure sur les conditions de circulation, les nuisances sonores et la qualité de l’air a ainsi été établi avec la Métropole de Lyon.

L’abaissement de la vitesse de circulation autorisée sur le périphérique Laurent Bonnevay a été mis en place de manière effective le 29 avril 2019, passant ainsi de 90 Km/h à 70 Km/h.

Le rapport publié ici présente les résultats d'une évaluation circonstanciée, à partir de données de vitesse réellement pratiquées après la mise en oeuvre de la réduction de vitesse, permettant d'estimer les gains en émissions et en concentrations de polluants aux abords du boulevard périphérique. Cette évaluation est complétée par une estimation de la variation de l'exposition des habitants sur cette zone.

Ce rapport fait suite aux travaux menés en 2019 et 2020 , à savoir :