Ma maison

Visuel
Fenêtre ouverte femme asssise
Contenu

Constat

Contenu

La maison comme les autres environnements clos (logements, bureaux, magasins, ...) contiennent des polluants spécifiques de l'air intérieur auxquels viennent s'ajouter des polluants provenant de l'air extérieur. Avec environ 80 % de notre temps passé dans des environnements clos, la qualité de l'air est devenue une préoccupation majeure de santé publique.

Les sources de cette pollution sont multiples, et l’Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur (OQAI) a pour l’habitude de les classer en 3 catégories

  • La pollution extérieure : l’air ou le sol dans le cas du radon ou d’un sol pollué par une activité industrielle passée ou actuelle ;
  • Les constituants du bâtiment : matériaux de construction, revêtements de sol, murs et plafond, équipements (systèmes de chauffage et de production d’eau chaude), meubles et textiles d’ameublement, appareils de bureautique ;
  • Les occupants eux-mêmes et leurs activités : tabagisme, nettoyage, bricolage, hygiène, utilisation d’insecticides, etc

Titre
Solutions

Faire les bons choix de consommations et adopter des comportements responsables permettent d'éliminer les polluants et de garantir un air de meilleure qualité dans nos lieux de vie.

Au quotidien, à l'intérieur de son logement : 

 

Modifier et agir sur les sources de pollution intérieures
Titre
Bon à savoir !
Texte

En fin de nuit, dans une chambre, les concentrations de CO2 peuvent atteindre près de 3 fois le seuil recommandé par les autorités sanitaires !

Adopter les bons réflexes

Contenu

Parce que chaque action compte, adoptons l'Air attitude ! Contribuez à améliorer la qualité de l’air en participant ou en proposant des actions pour améliorer celle-ci. Si vous aussi, vous agissez au quotidien pour améliorer la qualité de l’air intérieur de votre maison n’hésitez pas à marquer votre engagement. Voici ci-dessous des actions pour lesquelles vous engagez avec d’autres citoyens ! Vous pourrez ainsi connaître l’impact de vos actions à titre individuel mais aussi au niveau collectif

Titre
Pour aller plus loin

Souvent utilisés pour masquer les mauvaises odeurs, ou pour créer une ambiance chaleureuse , les bougies et les encens ne sont pas sans effets sur qualité de l'air intérieur.

De nombreux polluants sont émis à des concentrations parfois élevées. Limiter la durée de combustion, réduire la fréquence d'utilisation et renouveler l'air de la pièce sont autant de gestes à adopter pour conserver un air sain pour la santé.

Pour plus d’informations sur la qualité de l’air intérieur, consultez le site de l’Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur: https://www.oqai.fr/fr/pollutions/les-bougies-et-les-encens

 

 

Les plantes ont des qualités épuratrices peu efficaces. De plus, certaines plantes peuvent avoir un impact sanitaire pour certaines personnes allergiques.

Pour plus d’informations sur la qualité de l’air intérieur, consultez le site de l’Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur : https://www.oqai.fr/fr/pollutions/l-epuration-de-l-air-par-les-plantes

Au quotidien, chez soi quelles sont les autres actions que je peux mener pour améliorer la qualité de l'air ? 

 

Modifier et agir sur les sources de pollution -

 

 

Titre
Articles qui pourraient vous intéresser

Contenus
Mon activité physique
Visuel
Footing

Mon activité physique

Quelques conseils pratiques pour réduire son exposition aux polluants de l’air ambiant lors de ses activités physiques à l’extérieur

bouton d'actions