Bilan de l'épisode de pollution atmosphérique du 6 au 11 août 2020

Partager :
Bilan Air
03 novembre 2020

A partir du 7 août, une partie de la Région Auvergne-Rhône-Alpes est placée en vigilance canicule jaune par Météo France. La situation évolue vers une vigilance orange généralisée jusqu’au 10 aout à minima. Elle durera jusqu’au 12 aout où toutes les vigilances météo seront levées.  

Aussi, avec des températures très élevées en journées et un ensoleillement fort, toutes les conditions semblent réunies pour que les concentrations en ozone augmentent rapidement. Cela est d’ailleurs constaté dès le 7 aout, où les maxima augmentent de 30 à 40 µg/m3 par rapport à la veille.  

Par ailleurs, les modèles nationaux et régionaux de qualité de l’air indiquent eux aussi des concentations d’ozone supérieurs au seuil d’information (180 µg/m3) en de nombreux endroits à partir du 7 août et incitent à la vigilance.  

L’activation sera ainsi progressive dans plusieurs zones de la Région (bassin Lyonnais Nord-Isère puis, Bassin stéphanois, Vallée du Rhône, bassin Grenoblois et zone des Côteaux) où les activités émissives et les conditions météorologiques devaient être réunies pour que des dépassements des seuils réglementaires aient lieux.  Cependant, compte tenu de la période (entre le 1er et le 15 août) et peut être de cette année particulière (avec des concentrations mesurées sur des sites de fond semblant rester en dessous de la normale), les concentrations, bien qu’élevées et proches des seuils, ne permettront pas de constater de dépassement au sens des arrêtés préféctoraux (dépassement de 180µg/m3 sur plus de 25km2). 

Compte tenu de l’évolution météorologique et des constats des jours précédents, bien que la vigilance météo fut toujours en cours, les vigilance qualité de l’air ont été levée à partir du 10 août sauf sur les côteaux du Lyonnais, où un léger vent de sud pouvait faire penser à un déplacement de masses d’air chargées en ozone en provenance du Lyonnais, mais qui sera levé finalement le 11 août.