Bilan de surveillance des pollens et moisissures dans l'air ambiant en 2018

Partager :
Communication
19 mars 2019

Ce rapport fait suite à l’arrêté du 5 août 2016. Il établit le bilan de la surveillance des émissions de pollens et moisissures dans l'air ambiant pour l'année 2018. La première partie est consacrée à la présentation des pollens et moisissures ainsi qu'à la définition des méthodes de surveillance et des acteurs, tandis que la seconde partie fait état de la surveillance effectuée par les acteurs cités.

En cette année 2018, le dispositif de surveillance des pollens comprend 16 pollinariums sentinelles® dans la moitié ouest de la France, 13 jardins d’observation des pollens déployés en France métropolitaine et 86 capteurs actifs, dont 11 spécifiques pour l’ambroisie, effectuant la mesure sur tout le territoire français. Il couvre un peu plus de 63 %(1) de la population, soit plus de 42 millions de personnes. Le dispositif de surveillance des spores de moisissures comprend 17 capteurs.

(1) source : « Étude de la représentativité statistique du réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) en France métropolitaine » - CGDD - Marie Raffard