Communiqué d'information : Véhicules Diesel et pollution en Rhône-Alpes

Partager :
Presse
04 juillet 2012

Le Centre international de Recherche sur le Cancer (CIRC), qui fait partie de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), vient de classer les gaz d’échappement des moteurs Diesel comme cancérogènes certains pour l’homme (Groupe 1), «sur la base d’indications suffisantes prouvant qu’une telle exposition est associée à un risque accru de cancer du poumon». Les gaz d’échappement des moteurs à essence restent classés comme «peut-être cancérogènes» (Groupe 2B).

Air Rhône-Alpes fait le point sur la situation rhônalpine.