Eléments d’estimation de l’impact de la méthanisation sur la qualité de l’air en auvergne-rhône-alpes

Partager :
Etudes
17 décembre 2020

Poussée par la loi n° 2015-992 du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte, la filière « méthanisation » connaît un développement actuel important. Cette technologie contribue à réduire les dépenses énergétiques et à atteindre les objectifs liés à la consommation d’énergie et au climat (la part des énergies renouvelables devra doubler d’ici 2030 pour représenter 32% de la consommation d’énergie en France).  Dans ce cadre une charte en faveur d’un développement vertueux de la méthanisation en Auvergne-Rhône-Alpes a été signée par la Région et plusieurs partenaires.

L’objectif de cette étude est d’apporter, dans une approche globale et régionale des premiers éléments qualitatifs et quantitatifs sur les enjeux qualité de l’air et climatiques liés afin qu’ils complètent et accompagnent la politique de développement régional de la filière méthanisation. Il est en particulier important de répondre à la question : « est-ce que les émissions de méthane, issues du procédé de méthanisation, représentent un enjeu de qualité de l’air local ou régional, au regard des quantités émises par les autres secteurs d’activité »