Etude de la qualité de l’air sur le secteur de la Croix-Rousse (Lyon 1er et 4ème) – Rapport de synthèse des mesures et modélisation (2014-2015)

Partager :
Etudes
06 février 2017

Les abords du tunnel de la Croix-Rousse ont été identifiés depuis plusieurs années comme étant des zones à enjeux prioritaires en termes de qualité de l’air, mais également d’autres nuisances environnementales comme le bruit. En effet, la combinaison d’une aérologie complexe, d’une qualité de l’air dégradée et de la présence de populations sensibles en fait une zone fragilisée avec des enjeux prioritaires.

L’étude vise à analyser la situation particulière de dépassements des niveaux de polluants aux abords du tunnel de la Croix-Rousse, à mettre en place des outils fins d’analyse pour caractériser la dispersion des polluants en zone aérologique complexe, à identifier des actions permettant de diminuer l’exposition actuelle et future des populations impactées et enfin à constituer une base méthodologique de remédiation des zones urbaines en surexposition (zones à enjeux prioritaires).

Cette étude a permis de donner des éléments factuels sur l’exposition des populations de l’ensemble du quartier de la Croix-Rousse, et en particulier des enfants de l’école Michel Servet localisée au niveau des entrées/sorties du tunnel.
Des préconisations ont d’une part été proposées pour limiter les concentrations de polluants à l’intérieur et aux abords de l’école Michel Servet. D’autre part, des recommandations permettent à la Métropole d’envisager des pistes de restriction de circulation à l’échelle du quartier et de l’agglomération.