Surveillance de la qualité de l’air à Salaise-sur-Sanne - Déplacement de la station « A7 Nord-Isère »

Partager :
Etudes
27 mars 2019

Dans le cadre de l’observatoire régional, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes réalise des mesures de la qualité de l’air depuis quelques années dans la commune de Salaise-sur-Sanne. La station fixe de mesure se trouve actuellement à proximité de l’autoroute A7 (dans le sens nord/sud), le long de l’impasse du Renivet.

Cette station « A7 Nord-Isère » ne fait plus partie du réseau minimum réglementaire car les stations de ce réseau doivent répondre à des critères d’implantation stricts établis par l’Europe, ce qui n’est pas le cas pour cette station. Le respect de ces critères permet aux mesures de remonter au niveau européen afin de communiquer l’état de la qualité de l’air de la région et les éventuels dépassements de valeurs réglementaires.

« A7 Nord-Isère » est destinée à fournir des informations sur la qualité de l’air de zones représentatives du niveau maximum d’exposition auquel la population, située en proximité d’une infrastructure routière, est susceptible d’être exposée. Depuis 2009, et malgré son éloignement à la voirie trop important, elle observe des dépassements réglementaires en ce qui concerne la valeur limite annuelle (40 µg.m-3) en dioxyde d’azote (NO2).

Avec l’évolution des normes, le positionnement de cette station n’est plus conforme car il ne répond plus aux différents critères d’implantation pour une station en proximité du trafic. Mais, du fait de ses dépassements réglementaires, il est impossible de supprimer cette station de mesures sans la remplacer par une autre station qui vise le même objectif de surveillance. Dans ce but, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes souhaiterait :

  • Soit la rapprocher de l’autoroute de quelques mètres pour que le critère principal d’éloignement à la voirie soit respecté (la station se trouve à 25 mètres de la voie de circulation alors qu’elle devrait être positionné à environ 7-8 mètres de la première ligne blanche de l’autoroute). Atmo Auvergne Rhône Alpes a travaillé avec Vinci Autoroute pour étudier cette possibilité.
  • Soit la déplacer sur un nouvel emplacement et donc créer un nouveau site. Pour cela, un site de mesure, proposé par la commune de Salaise-sur-Sanne, a été investigué.